Les Jeux Olympiques, leur histoire.

Tous les 4 ans, un événement attire les regards du monde entier : les Jeux Olympiques d’été, mais aussi les Jeux Olympiques d’hiver (avec 2 ans de décalage entre les deux). C’est une période de paix où se déroulent en continu des épreuves sportives mettant en compétition les meilleurs athlètes de chaque pays. Récemment, Pékin (2008) et Londres (2012) furent les villes hôtes des J.O d’été ; quand Turin (2006) et Vancouver (2010) furent les villes hôtes des J.O d’hiver.


Les Origines

Les Olympiades remontent à l’Antiquité, vers 776 avant J.C en Grèce. Elles étaient nommées ainsi car elles se déroulaient dans la cité d’Olympie. Beaucoup de choses différaient, par exemple : seuls les hommes riches et non esclaves pouvaient y participer. L’esprit n’était pas le même, seule la victoire comptait lors de ces 7 jours d’épreuves (lutte, course de chevaux et de chars, etc).
Mais c’était aussi une période de trêve afin d’assurer la sécurité des athlètes et des spectateurs qui venaient de loin. Hélas, cette cérémonie considérée comme païenne selon l’Empereur Théodose Ier, a été abandonnée en l’an 393.

Ce n’est qu’à partir du XVIIIème siècle que des gens s’y intéressent, grâce à la découverte des ruines d’Olympie. Des tentatives de restaurations ont lieu, par-ci par-là dans le monde. Mais rien de véritablement concret.

En 1892, Pierre de Coubertin, historien et pédagogue, appelle à la restauration des Jeux Olympiques. Sans succès. Il réitère en 1894 avec le « Congrès pour le rétablissement des Jeux Olympiques » et cette fois-ci, avec une voix unanime de la part des 2000 personnes représentant plus de 12 nations : les J.O sont officiellement restaurés.


Les Jeux Olympiques modernes.

Celui que l’on considère le père des Jeux Olympiques modernes est persuadé que le sport doit être internationalisé pour être plus populaire. Il voulait ainsi contribuer à créer une sorte de paix dans le monde; faisant la promotion de la communication, du fair-play et l’union des peuples autour d’un même sujet : le sport. En étant plongé dans les préoccupations de l’époque, De Coubertin définit dans les grandes lignes les nouvelles valeurs des J.O qui n’ont plus grand chose à voir avec les Jeux de l’Antiquité :

  • La devise « Citius, Altus, Fortius » (Plus vite, plus haut, plus fort) qui résume la raison d’être du sport, un dépassement permanent de soi qui vaut toutes les victoires. Une autre phrase célèbre liée aux J.O est « L’essentiel n’est pas de gagner, mais de participer ».
  • Le serment olympique qui engage tous les athlètes, les entraineurs et les arbitres à ne pas trahir l’esprit du sport : être fair play, ne pas tricher, être impartial et se donner à fond en toute circonstance.
  • - Le drapeau olympique qui représente les 5 anneaux liés les uns aux autres, soit 5 continents unis. Les couleurs du drapeau olympique faisaient partie de tous les drapeaux du monde à l’époque, afin de souligner l’universalité de ces Jeux.
  • Le Comité International Olympique (CIO) sert en tant qu’autorité suprême et d’entité légale pour détenir toutes les marques et droits car étant une organisation non gouvernementale.


De nos jours, le programme olympique aux J.O n’est pas fixe, mais il n’y aura jamais plus de 28 sports au programme. On a pu constater la disparition du baseball et du softball entre les J.O de Pékin et ceux de Londres, ce qui porte le nombre de sports à 26 en 2012.
Ces décisions de retraits ou d’ajouts de sports dans le programme sont liés à divers critères que sont : la popularité, l’image renvoyée, les caractéristiques techniques, l’histoire et l’avenir de la discipline. Les prochains Jeux Olympiques à Rio de Janeiro (Brésil) en 2016 verront d’autres modifications : la voile et le taekwondo étant en passe de disparaître… Néanmoins, le golf réapparaitra après plus d'un siècle dans les programmes olympiques.


Quoiqu’il en soit, les Jeux Olympiques sont chargés d’histoire et de valeurs fortes. De 14 nations et 241 athlètes en 1896, nous sommes passés à plus de 200 délégations et plus de 10 500 sportifs qui participent aux épreuves.
Les plus beaux moments du sport se déroulent lors de ces Jeux vus dans le monde entier. Certes, les J.O sont de plus en plus médiatiques et de plus en plus commerciaux, mais cela reste un bref moment de paix dans un monde en mouvement constant.